14/02/2018

FOUR à CHAUX ESNEUX NOUVELLES VOIES

ESNEUX NOUVELLES VOIES

 

J'apprend qu'une flopée de nouvelles voies ont été ouvertes aux Rochers d'Esneux.

D'après le topo, on peut franchement dire que c'est légèrement "SURCHARGE" en fait c'est une nouvelle "SALLE" en plein air....De 17 voies, on passe allègrement à 35...Youpie !!!!

 

 

33887330-angry-smiley-dessin-animé-émoticône.jpg

Pour les amateurs et en avant première voici la topo, pour les cotations et infos complémentaires, un article complet sera publié prochainement dans les revues de l'UBS et du CAB.

Cliquez pour agrandir

topo esneux.jpg

info01.gif 

 

FABRIZIO TOLLINA

Vraiment c'est bien lamentable, en cas d'intempéries, ils n'ont pas encore prévu de toit ouvrant... ? Je suppose aussi qu'il y aura une cafetaria et du Redbull qui donne des ailes aux sportifs de haut niveau...

 

MICHEL

je ne comprend pas bien ses critique ( pourquoi ses lamentable )????

 

FABRIZIO TOLLINA

Un tout petit rappel http://infosescalade.forumup.be/about2043-.html&highl...

Mais à chacun son opinion

 

KAKEUK

Et pourquoi pas ? Je ne pense pas que l'ouverture de nouvelles voies soit nocif, que du contraire ! Ca pourrait redonner envie d'y grimper à celles et ceux qui ont écumés plusieurs fois toutes les voies du rocher... Et pour y être aller à maintes reprises, ce n'est pas non plus un alpinodrome comme certains pourraient le penser (sauf si 2 ou 3 cordées de 2 personnes en moyenne est un nombre excessif. Souvent nous n'étions même que 2...). Pour ma part, ça me donne envie d'aller tester quelques nouvelles ouvertures (je pense que Pierre Villany, l'ouvreur, n'a plus à faire ses preuves...).
Et pour ceux qui trouvent que ce n'est pas assez exposé, il suffit de passer quelques broches... Ou alors, on enlève tout, on laisse le rocher tels qu'il était : c'est à dire quasi à l'abandon avec des deuxièmes longueurs souvent impraticables tellement elles étaient sales (alors qu'il y à vraiment de superbes voies dans ces deuxièmes longueurs), et quasi plus aucun grimpeurs sur le site.

 

FABRIZIO TOLLINA

Juste avant se de rendre au bureau.

Au regard de ton profil et de tes messages précédents on devine très bien tes désidérata en matière "d'escalade" Et pour ceux qui trouvent que ce n'est pas assez exposé, il suffit de passer quelques broches... Vieille rengaine répétée sans cesse.

Tous sans aucune exception je pense aimons un rocher propre et bien équipé merci aux bénévoles qui accomplissent cette tâche ingrate.

Mais comme le fait remarquer jcv " Il faut absolument que nos "responsables" aient assez de discernement pour conserver quelques sites pour la pratique de l'escalade traditionnelle à l'équipement plutôt aéré (distance entre les points). Afin que ceux qui le désirent puissent encore vivre un peu "d'aventure" en plaçant eux-même des protections supplémentaires si besoin est et ainsi apprendre à gérer son mental, le stress et ses émotions ".

Ce qui n'est désormais plus le cas chez-nous je cite encore jcv, "nos sites sont devenus des salles d'extérieur" et je le redis c'est bien lamentable.

 

 

Nous vivons dans une société hyper sécuritaire dont les maîtres mots sont sécurité à outrance et confort. L'idéologie se répand partout, l'escalade n'y échappe pas nous sommes devenus (pour la majorité) des assistés.
LFRANCOIS
Un seul maître mot, pratiquer l'escalade sur falaises sans le moindre petit risque et la seule solution ce sont les salles d'escalade en plein-air. Sportifs réjouissez-vous... D'autre sites vont vraisemblablement suivre la même "restructuration "

"L’adjectif sécuritaire aujourd’hui, on le relève dans des contextes non marqués où il signifie « en rapport avec la sécurité publique » : action, dispositif, situation sécuritaire, etc.

Cette évolution n’est pas uniquement sémantique ; elle suggère que nous avons peut-être accepté l’inéluctable : plus de sécurité au prix de moins de liberté."


Comme le dis Fabrizio lamentable...

08:20 Écrit par Bonne grimpe J-C | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Écrire un commentaire