10/01/2014

LE FOND DES CRIS - CHAUDFONTAINE

mldfdc 009.jpg

                                        LE FOND DES CRIS

                                    Chaudfontaine

 Description générale

 Le site du Fond des Cris, est divisé en trois parties bien distinctes d’amont vers l’aval on rencontre : L’Aire Amont – La Première Combe – La Deuxième Combe

                     AIRE AMONT

 Cette grande aire, est située +/- 150 mètres en amont de la Première Combe, à l’extrême gauche elle présente une barre surplombante barrée de vires encombrée de végétation ainsi qu’une paroi verticale d’environ 20 mètres de hauteur. La roche est un calcaire moyen à mauvais, l’ensemble offre peu de possibilités pour l’escalade.

                                                      

 

 

PREMIERE COMBE

 

Profonde de 80 mètres sur 20 mètres de largeur environ, elle est bordée au sud par une singulière «Barre- Arête » donc la hauteur varie de 10 à 20 mètres environ. 

Elle forme pratiquement sur toute sa longueur une dalle inclinée en bon calcaire, barrée par quelques petits ressauts. Cette partie regroupe une série de courtes voies pour la plupart faciles, qui conviennent parfaitement pour l’initiation.

 La crête est très déchiquetée et la roche médiocre particulièrement « Aux Pointes Effritées » il est recommandé de ne pas trop musarder sous cette zone. Au nord une paroi verticale à surplombante de 23 mètres de hauteur ou est tracé la deuxième partie de la ferrata.    

    

                                                DEUXIEME COMBE 

                                        LA DALLE de L' ECRI

 mldfdc 010.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Située une soixantaine de mètres sur la droite côté cimetière, elle est large de +/- de 10 mètres sur 70 de profondeur, on y retrouve sur la paroi de gauche la dalle principale, au fond de la combe ; le départ de la ferrata, ainsi que les entrées de L’Antre d’Ecri.    

C’est une belle dalle verticale de 25 mètres de hauteur, la roche est un calcaire de bonne qualité dans l’ensemble. Orientée au nord et enclavée au fond d’une combe, elle sèche lentement surtout à la base. Il est donc préférable de l’aborder par temps bien sec. L’endroit est idéal lors de forte chaleur.

Descentes :

Elles s’effectuent par le versant sud ou, plus commode par un rappel de 28 mètres.

De gauche à droite :

 

1) Nous on Cause pas on Bosse : 5a

J-C Vittoz août – 2009.

 

2) Les Maraudeurs : 4c / 5a

J-L Putz et JC Vittoz juillet 96.

 

3) Chiracon : 5a/ 5b

J-L Putz et JC Vittoz août 95.

 

4)0Régime Sensuel : 5a/ 5b

J-L Putz et JC Vittoz juillet 96.

 

5)Rainbow-Warrior : 4c/ 5a

J-L Putz et JC Vittoz juillet 95.

La première ouverte.

 

6) La Destivelle: 5a/ 5c

J-L Putz et JC Vittoz octobre 95.

Petite voie, grand nom.

 Cliquez pour agrandir

 

1623005911.2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

mldfdc 029.jpgmldfdc 031.jpgmldfdc 017.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AVERTISSEMENT

Le site est classé en TSA ( Terrain semi aventure) avec un équipement (même pourvu de broches) qui ne correspond pas au standard des sites normalisés.

C'est donc en parfaite connaissance de cause que le grimpeur abordera les sites classés en (TSA) où les voies exigent parfois un certain engagement, elles peuvent êtres exposées par endroits, en raison de la qualité de la roche, de par la configuration de la paroi et de la distance plus ou moins importante entre les points, ou la chute pourrait avoir des conséquences fâcheuses.

Plus:

http://jcvittoz.skynetblogs.be/archive/2018/01/19/sites-n...

L'escalade est une activité " à risques" le participant non encadré par une personne compétente doit estimer lui-même les risques qu'il prend en s'engageant dans une voie et est donc seul responsable de sa propre sécurité.


D’office les grimpeurs déchargent le propriétaire et le gestionnaire du site de toute responsabilité d’un éventuel accident et de ce qui pourrait résulter de la fréquentation de ces sites et de la pratique de l’escalade

 

Comme dans l’ensemble de nos massifs, vous fréquentez les sites sous votre entière responsabilité.

le grimpeur autonome est seul responsable de sa propre sécurité, voire de celle des autres (mise en danger d'autrui).

Tout renseignement, conseil ou toute aide, ne dispense pas celui qui les reçoit ou les utilise d'évaluer les risques auxquels il peut s'exposer suite à son engagement dans la voie.


Et se rappeler que, malgré toute l'attention apportée lors de l'équipement d'une voie en falaise, nul ne peut garantir la fiabilité absolue des points d'ancrage, le risque zéro n'existe pas le croire serait un leurre.

Il faut donc ne pas accorder une confiance excessive dans les amarrages, une règle essentielle est de toujours vérifier l'équipement en place. Dans le doute, chaque grimpeur est tenu de prendre les mesures de prudence qui s'impose, cela en toute circonstance.

 

L'Antre d'Ecri           

 Cette petite grotte à prédominance verticale fut découverte en juillet 1995, par J-L Putz et J-C Vittoz. Elle a un développement de 150 mètres, avec un puits vertical de 11 mètres plein vide, suivi d’une grande galerie qui aboutit au fond à –32. Son accès est libre.   

 

61061_antre_coupe.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

INFOS COMPLEMENTAIRES:

  

http://infosescalade.forumup.be/viewtopic.php?p=3136&mforum=infosescalade - 3136

 93938_infoescal2.gif

17:11 Écrit par Bonne grimpe J-C | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.